JO - Arrêté séquençage

Séquençage ouvert à tous ? Une amélioration mais un long chemin encore !

L’arrêté du 19 juin 2021 ainsi que le MINSANTE N°2021-82 publiés lundi 21 juin ouvrent la porte au séquençage par les laboratoires privés.

C’est une victoire pour la collaboration entre les laboratoires privés et publics.

Mais « Les Biologistes Médicaux » ne se satisfont pas encore du résultat obtenu …

Lien de l’arrêté : Arrêté du 19 juin 2021 modifiant l'arrêté du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire - Légifrance (legifrance.gouv.fr)

Cela fait depuis 6 mois que notre syndicat se bat sur le front du séquençage réalisé également par le secteur privé aux côtés de nos confrères du secteur public, avec d’âpres négociations avec le ministère. (cf. historique ici : https://lesbiologistesmedicaux.fr/nos-actions/communiques/872-aventures-francaises-du-sequencage-sars-cov-2 )

Il faut reconnaître l’expertise des biologistes des secteurs privés et publics - et pas uniquement aux laboratoires du réseau ANRS - , mettre en avant leurs atouts en termes de maillage territorial et l’importance d’une bonne coordination.

Malheureusement 6 mois ont été perdus sur le front de la guerre contre le SARS CoV 2 !

En pratique avec cet arrêté…

-          Les laboratoires qui le souhaitent et qui répondent au cahier des charges de Santé publique France, doivent contacter leurs ARS afin d’établir une convention.

-          Cela ne concerne que les indications suivantes :

o   Séquençage à visée interventionnelle : clusters, demandes émanant des ARS…

o   Séquençage suite a criblage positif d’une des 3 mutations criblées : E484K, E484Q, et L452R.

o   Séquençage pour les voyageurs revenant de l’étranger et dont le test à l’arrivée (RT-PCR ou test antigénique) est positif.

-          Pour le moment, les autres indications :

o   « Séquençage ciblé » ayant pour but de documenter les cas de réinfection, les échecs de vaccination, ou les échecs thérapeutiques par cocktails d’anticorps, ainsi que le diagnostic des patients présentant des formes graves ou le suivi des patients immunodéprimés sont pour l’instant eux, réservées aux plateformes EMERGEN, et aux laboratoires du réseau ANRS-MIE.

o   Séquençage à visée de surveillance (enquêtes Flash) devient obligatoire dorénavant, et reste également pour le moment à envoyer aux 4 plateformes EMERGEN, même si d’autres laboratoires sont en mesure de réaliser les séquençages. Seuls les laboratoires sélectionnés par Santé publique France et qui ont postulé à l’appel d’offre du 11 juin, pour intégrer le réseau EMERGEN-MIE dont les résultats seront connus le 27/07/2021 pourront par la suite réaliser eux-mêmes les enquêtes Flash pour leurs propres échantillons.

Les biologistes médicaux ont obtenu en lien avec les autres représentants la cotation B18 pour l’envoi des échantillons sur les 4 plateformes qui jusqu’alors devait se faire à la charge du laboratoire.

Les biologistes médicaux continueront à se battre pour obtenir demain :

- que les laboratoires privés et publics autorisés à pratiquer le séquençage (c'est-à-dire tous les laboratoires privés et publics qui pratiquent le séquençage NGS !) puissent également pratiquer le séquençage ciblé !

- que les laboratoires du réseau ANRS-MIE qui pratiquent du séquençage Sanger soient logés à la même enseigne que les laboratoires privés et publics hors réseau ANRS, à savoir répondre au cahier des charge de SPF (critères techniques particuliers de la technique NGS). Ceci dans les indications de séquençage interventionnelles ET ciblées, dont ces dernières restent interdites aux autres laboratoires.

- une réévaluation de la cotation de l’acte de séquençage.

Nous sommes satisfaits des actions menées depuis 6 mois mais cela ne suffit pas, et il ne faut rien lâcher.

C’est aujourd’hui que nous construisons la biologie de demain et il est indispensable que tous les acteurs s’inscrivent dans une biologie collaborative et non clivante comme ce que l'on a pu constater dans ce triste épisode du séquençage français.

Syndicalement vôtre,

Les Biomed

Offres d'emploi

Biologiste médical polyvalent Bordeaux

- Région: Nouvelle Aquitaine

- Date de début souhaité: 02/11/2021


Biologiste Polyvalent orienté immuno-hémato - Salarié

- Région: Ile-de-France

- Date de début souhaité: Au plus tot


Connectez-vous à votre compte