Rayan Sater - Portrait d'un Responsable technique, laboratoire indépendant Unibio

 unnamed-2.jpgdz.jpg                                                                                                 LOGO_Biologistes_Médicaux_OK_-_2.png

   Bonjur Rayan, peux-tu nous décrire un peu ton parcours Rayan ?

Bonjour, je suis responsable technique en biochimie au sein du laboratoire indépendant Unibio, composé de 30 sites et de 40 biologistes.

Après avoir réalisé des études de pharmacie sur Lyon, je continue mon internat au CHU de Rouen, où je me rends rapidement compte que je ne suis pas taillé pour l’hôpital public. Fini pour moi les rêves de prix Nobel, le milieu ne m’attire plus.

A la fin de mes études, je m’oriente donc vers une carrière privée qui débute par de nombreux remplacements, il faut que je me fasse la main !!  J’écume l’Ile de France, de laboratoire en laboratoire, de groupement en groupement, chaque site présente ses propres caractéristiques, sa propre patientèle. Je réalise tout de même quelques remplacements en Centre Hospitalier régional.

Au bout de deux ans, lassé de ne pas me fixer, je recherche activement une association dans un laboratoire, je souhaite être écouté et entendu, j’ai le profil d’un professionnel libéral et je souhaite exercer mon métier dans ce cadre.

Je passe alors deux ans à Aix en Provence où j’exerce sur un laboratoire périphérique et gère mon laboratoire comme je l’entends. Je me dégage du temps pour devenir auditeur qualité pour le Cofrac, ce qui me permet de me déplacer dans toute la France, où j’observe le fonctionnement d’autres laboratoires et rencontre d’autres confrères.

J’ai également l’opportunité de devenir formateur pour la société bioMérieux. Je dispense aux secrétaires et aux techniciens une vision plus approfondie et plus médicale du métier en laboratoire. J’aime les sciences, j’aime soigner, aider, j’aime apprendre et je veux le transmettre à mes équipes.

Deux ans sont passés, je comprends que le laboratoire n’a pas vocation à intégrer des nouveaux biologistes, je décide de quitter le navire.

Et maintenant as-tu pu t’associer et te poser ?

Oui, j’ai rejoint Unibio, structure où on me laisse toute ma place.

Après seulement quelques mois j’ai déjà participé à de nombreux projets très variés comme l’installation de nouveaux paramètres, la réalisation d’un film d’entreprise ou encore la gestion de paillasses spécialisées, sans omettre mon rôle quotidien de biologiste de site pré-post ; je  pratique la biologie sous tous ces aspects : humains, médicaux, scientifiques et financiers.

Depuis quelques années, j’ai intégré le syndicat Les Biologistes Médicaux qui m’a permis d’accroitre mon épanouissement. Nous échangeons sur notre discipline, défendons notre profession via les instances gouvernementales dans lesquels nous siégeons. Nous sommes unis face à nos problématiques quotidiennes, d’autant plus pendant la période COVID, qui a secoué la profession.

Merci Rayan, un dernier mot pour définir le métier ?

Pour finir, en quelques mots, je dirais que le biologiste médical peut avoir de multiples casquettes selon ses affinités, ce qui en fait une profession très diversifiée, avec plusieurs carrières possibles pour une même personne et où l’apprentissage est varié et continuel.

-----

Rayan Sater 

Offres d'emploi

EFS Biologiste postes en IDF

- Région: Ile-de-France

- Date de début souhaité: Dès que possible


Biologiste IH/ DEL - EFS Martinique

- Région: DOM-TOM

- Date de début souhaité: Dès que possible


Connectez-vous à votre compte